Faire monter le désir par des baisers

5 baisers qui font monter le désir

Une envie de faire monter la température mais vous êtes en panne d'inspiration ? Découvrez 5 techniques infaillibles de baiser pour faire monter le désir.

5 baisers qui font monter le désir 

Le baiser appuyé

C’est comme un smack, mais en mieux : le baiser appuyé, comme son nom l’indique, c’est un smack poussif, un smack avec un peu de poids pour appuyer tout l’amour qu’on a pour sa·on partenaire. Une belle entrée en matière, beaucoup moins mièvre qu’une petit smack de CM2 !

Le French Kiss

Partie intégrante du patrimoine français, le French Kiss est LE baisser le plus connu du monde pour une bonne raison. Son efficacité ! La règle d’or du French Kiss est d’y aller progressivement avec la langue. Pas de panique sur le sens de la langue, voyez cela comme une danse et le baiser deviendra parfait puisqu’il est construit à deux.

Le baiser à cheval

Ici, on se concentre que sur une seule partie de la lèvre : la haute de préférence (plus sensible). Glissez-la entre vos lèvres, puis mordillez pour ensuite reculer délicatement votre visage. Regardez-le.a dans les yeux pour augmenter le désir... Alternez avec un French Kiss... c’est parti pour le 7e ciel ! 

Le baiser partout

Une fois que vous avez passé l’étape du French Kiss et que vous souhaitez que cela prenne une autre dimension, optez pour les baisers sur tout le corps. Rien de plus simple, il suffit de faire des baisers partout et de viser les zones érogènes - cou, intérieur des cuisses, reins, bas du ventre, seins... Vous en voulez encore plus ? Sortez la langue et les dents ;)

Le baiser-lobe

Le lobe de l’oreille est une zone particulièrement sensible. Pour exciter votre partenaire, sucez et mordillez son lobe d’oreille afin de faire frémir de désir. Mais prenez garde ! Si vous le mordillez trop fort, attention au revirement de situation. Cela peut se finir à l’hôtel des culs tournés.

Leave a comment

All comments are moderated before being published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.